Critique manga : Soul Eater Not!


Après un Soul Eater excellentissime, je me suis jeté sur Soul Eater Not! du même auteur (Atsushi Ohkubo) et sur le même thème ! Bien entendu je n’ai pas regardé le synopsis ni rien, j’ai direct commandé et quel fût mon étonnement quand je les ai reçu, un premier tome rose. J’ai cru m’être trompé sur le coup mais c’était bien marqué Soul Eater Not. J’ouvre donc le manga pour lire le petit mot de l’auteur et là c’est le drame, il voulait faire un manga dans le genre de Soul Eater mais en beaucoup plus accessible. J’ai eu peur, oh mon dieu un truc pour enfant à base de Soul Eater ?!

Titre : Soul Eater Not! / Editeur : Kurokawa / Date de 1ère publication : 11 Octobre 2012 / Nombre de volumes en France : 3 / Genre : action, aventure, comédie et fantaisie / Auteur : Atsushi Okubo.
20140612_150752

20140612_150806 20140612_150813 20140612_150839
Oh mon dieu que c’est flashy comme couleurs !

Tsugumi Harudori, 14 ans, découvre qu’elle peut se transformer en arme, mais ne sait pas encore bien utiliser ses pouvoirs. Elle va donc intégrer la célèbre école de Shibusen à Death City pour apprendre à contrôler ses pouvoirs ! C’est là que sa nouvelle vie va commencer avec la rencontre de Meme San et Anya ses nouvelles meilleures amies également élèves de la même école mais en tant que Meister (partenaire d’arme) ! On va donc suivre la vie de tous les jours de ces trois personnages dans « un monde magique plutôt sombre ».

Le côté sombre de Soul Eater s’estompe dans Soul Eater Not! pour un ton plus « festif ».

Il ne faut pas voir Soul Eater Not! comme un manga de baston car la vie des trois personnages ici se résumer très souvent à des scènes banales de la vie de tous les jours comme aller à l’école, trouver un petit boulot ou apprendre à vivre entre ami(e)s. De temps en temps il y a quelques moments de combats mais ça reste vraiment minoritaire !

Les dessins sont ceux de Soul Eater donc pas mal surtout les traits des personnages, les expressions des personnages sont vraiment bien restituées ! Les vêtements, les personnages sont aussi vraiment bien dessinés, peut être au détriment du reste car certaines pages sont un peu vides, des dessins brouillons, peu de background, souvent vide ou le strict minimum.

20140612_153354 20140612_152743

Le rythme du manga est un peu lent, peut être que je le trouve lent à cause de son accessibilité, pour infos :les deux premiers tomes représentent les 7 premiers épisodes de l’anime diffusés le mois dernier.

Peut on lire Soul Eater Not sans avoir lu Soul Eater ? Oui c’est possible mais dans ce cas vous allez louper quelques références (cf : tome 2 dans le café ou l’uniforme est imposé non pas par le gérant mais par un haut gradé qu’on voit en tout petit en image et il ressemble très fortement au père de Maka qui est un vrai pervers !) Passer à côté de ça serait vraiment dommage !!!

Pour le moment vous devez vous dire que je n’aime pas Soul Eater Not! et bah contre toute attente j’aime bien ! La seule chose que j’ai du me forcer à faire : oublier un minimum Soul Eater pour découvrir Not! en tant « qu’oeuvre mineure » mais c’est difficile surtout quand on voit des personnages de Soul Eater assez souvent.

Si vous avez bien aimé Soul Eater, vous allez trouvez ça pas terrible car il y a peu de combats, plus basé sur les relations entre lycéeenes. Ou alors vous êtes un fan hardcore de Soul Eater prêt à vous taper un « truc aseptisé », à l’eau de rose JUSTE pour en apprendre quelques détails et pourquoi pas lire les « aventures » des trois jeunes filles.

Moi je suis un peu dans les deux camps à la fois car j’adore Soul Eater mais d’un autre côté, une oeuvre mineure qui peut nous en apprendre plus sur les personnages de Soul Eater et en plus avec de nouveaux personnages qui sont certes moins charismatiques bah je dis oui !!!

Par contre si vous ne connaissiez pas Soul Eater et que vous aimez les mangas un peu niannian avec une dose de magie et bien foncez ça pourrait vous plaire !

Posté le 11 juillet 2014 à 12:00 par freedommaner


comments powered by Disqus