La lecture en ligne de Crunchyroll manga : mon nouveau péché mignon.

Il fut un temps ou je me suis essayé au scantrad (pas bien et illégal) dont j’ai trouvé la qualité des scans plus que moyenne, les traductions non pro voir totalement aberrantes (surtout du côté français ou c’est juste pas possible de lire ça si on respecte un tant soit peu l’oeuvre originale) et le manque d’ergonomie. Bref l’expérience ne fut pas du tout concluante et j’ai acheté un kindle dans le vent (niveau ergonomie rien à redire mais la lecture de scan sur un si petit écran est tout simplement dégueulasse). Un peu déçu de ma première expérience avec la lecture en ligne, je me suis mis à la recherche d’une offre professionnelle et je n’ai pas trouvé grand chose. Il y a bien certains sites qui proposent l’achat de manga en version numérique à un prix inférieur à la version physique ( de l’ordre de 5€ en général) mais je trouve ça personnellement encore trop cher.

Ce que je cherchais c’était un abonnement manga dans le même genre que Crunchyroll avec les animes et c’est à ce moment que j’ai découvert qu’il y avait une section manga sur Crunchyroll ! Parfois on a beau cherché des heures, remuer ciel et terre alors que la réponse se trouve sous notre nez. Depuis quelques temps je voulais écrire un petit article sur le sujet mais je n’avais pas la motivation et c’est en lisant l’article « Le livre numérique et moi » de Meloku sur nostroblog que je l’ai trouvé ! (Ouais je me permet de faire du placement avec un petit lien mais celui-ci vaut largement le coup alors n’hésitez pas à y faire un petit tour !)


 

Crunchyroll c’est quoi ?(merci Wikipédia en grande partie)

Fondé en 2006 par un groupe d’étudiants de l’Université de Californie à Berkeley, Crunchyroll a débuté en 2006 en tant que site de partage vidéo à but lucratif spécialisé dans l’hébergement des contenus est-asiatiques (anime, mangas, dramas, musique etc..). Certains de ces contenus hébergés sur Crunchyroll, comme les versions fansub (doublage d’émissions est-asiatiques amateur) ont été hébergés sans permission par les auteurs, donc en tout illégalité. Cependant, Crunchyroll se met par la suite à supprimer ces contenus qui ont enfreint les droits d’auteur. En été 2011, Crunchyroll propose légalement plus de 200 anime et dramas asiatiques. En avril 2012, Crunchyroll étend son service dans les pays hispanophones d’Amérique Latine, et fournit à partir de juin 2012 une plate-forme technique à Genzai, le site de simulcast francophone appartenant à Kana Home Video.

crunchyrolllogo

À la suite de la fusion de ce dernier avec Kzplay afin de créer une plate-forme unique nommée Anime Digital Network, Crunchyroll annonce sa propre arrivée sur le marché français en octobre 2013. Le même mois, un partenariat avec l’un des plus gros éditeurs japonais (Kōdansha) est trouvé pour diffuser en version numérique plusieurs titres manga de l’éditeur japonais dans 170 pays dont la France, le Japon, la Chine, l’Allemagne et l’Italie sont exclus bien évidemment. Ce n’est que depuis peu que le service est enfin disponible en France.


 

Commençons par le nerd de la guerre : le prix !

Contrairement à la page d’accueil des tarifs de Crunchyroll qui propose soit une formule anime à 4.99€ ou une formule tout compris à 8.99€, il est possible de s’abonner pour un service en particulier dont voici les tarifs :

prixcrunchyroll
Il est bien sûr possible de lire les derniers chapitres de manga en simulpub, un peu dans la même veine que le simulcast (pas longtemps après la sortie au Japon) agrémenté de publicités mais vu que je paye l’abonnement et que je n’en suis pas encore là dans mes lectures je ne pourrais pas vous en dire plus !


 

Le Catalogue disponible, pas dégueulasse pour commencer

Le catalogue est divisé en trois parties : Manga, Allée des artistes et ComiPo ! Pour les deux dernières il semble que ce soit de « l’amateur » et non pas des manga édités par une maison d’édition. Vous pouvez trouver l’intégralité du catalogue en suivant ici

cataloguemangaCatalogue manga disponible en France


 

Comment lire des manga sur Crunchyroll ?

Il existe plusieurs façons de lire un manga sur crunchyroll, la première étant directement via le navigateur internet, une solution que je n’utilise pas ou très peu car peu ergonomique à mon goût et puis flash quoi.

crunchyweb

Tout comme son grand frère Crunchyroll anime, Crunchyroll manga dispose d’applications multi-plateformes, enfin les deux principales :

applicrunchyroll
J’utilise principalement Crunchyroll manga sur un « vieil ipad » qui remplit parfaitement la tâche une fois la luminosité légèrement baissée ! Je l’utilise aussi sur mon smartphone en déplacement (Bon j’ai un galaxy note II donc c’est comme si c’était une tablette). Pourquoi j’utilise ces versions plutôt que celle via navigateur ? C’est simple et ça se résume en un mot : ERGONOMIE.

On sent que l’application crunchyroll manga a été pensé pour être utile et faire plaisir aux utilisateurs ! Il est possible de lire case par case grâce au guide, ce qui agrandit les cases sur téléphone et les rend lisibles sans devoir tout le temps zoomer et c’est vraiment sympa, une fonctionnalité ultra pratique ! Après la lecture sur ipad est classique, c’est à dire un simple glisser pour feuilleter les chapitres, un guide pareil aux versions smartphone, bref que du bonheur ! Rien que ça me suffisait mais ce n’est pas tout ! Il est possible de bookmark (marque page) les passages que l’on souhaite conserver, ou tout simplement pour reprendre la lecture à un moment donné même si cette fonctionnalité est déjà remplie car une barre vierge ou bleue en fonction de ce qui est lu ou non mais aussi aussi de classer les oeuvres dans une section coup de coeur, basique mais il fallait quand même y penser.


 

Quelques défauts pas bien méchants mais qui existent quand même !

J’ai l’impression que Crunchyroll manga est un peu passé à la trappe, peu de personnes par chez nous connaissent le service et c’est bien dommage car je ne le trouve pas mauvais du tout, voir même presque parfait ! Pour moi les plus gros bémols sont :

I) L’unique langue disponible qui peut en rebuter plus d’un, en effet le service n’est disponible qu’en anglais. Ce qui est compréhensible car le manga en ligne représente une masse de travail bien plus importante que les animes. Personnellement ça ne me gêne pas du tout sauf pour certaines expressions ou mots que je ne connais pas mais on a tout un tas d’outils disponibles pour trouver la signification et puis ça rajoute un côté ludique : apprentissage de la langue, enrichissement du vocabulaire/expressions qui la plus part du temps ne sont pas très compliqués et peuvent servir dans la vie de tous les jours ! Crunchyroll a d’ailleurs préciser que ce n’était pas à l’ordre du jour, que la disponibilité d’une partie du catalogue us est un petit supplément « risible » pour eux, toujours sympathique pour nous en tout cas !

Pour le moment, tous ces mangas ne sont disponibles qu’en anglais. Comme nous l’avons déjà expliqué, nous travaillons actuellement sur une version française de cette offre, mais c’est un grand chantier qui demande encore du temps pour être mis en œuvre.

II)Le catalogue qui est pour le moment bridé à un seul éditeur, bon ce n’est pas un petit éditeur(petite erreur, tous les éditeurs ne sont pas représentés mais il y a bien plus qu’un seul éditeur, merci @WeaperSKR !) et il y a de quoi lire mais pour quelqu’un qui voudrait se passer du manga papier ou du scantrad, il sera vite sur sa faim ! Le catalogue est encore plus restreint en France ou certains titres n’apparaissent tout simplement pas, question de licence et de disponibilité géographique je suppose.

III)Peu de communication ou de notifications de nouveaux chapitres en ligne, de volumes manquants à l’appel mais le manga en ligne est encore jeune alors je pardonne assez facilement ! Même si je dois vérifier manuellement de temps en temps qu’il n’y a pas de nouveaux chapitres de parus !


 

Par quoi commencer à lire ?

J’ai commencé la lecture en ligne avec Sun Ken Rock de Boichi (un auteur que je connais pour avoir lu une autre de ses oeuvres : Wallman) et je ne suis pas déçu car c’est vraiment ENORME, je n’ai pas d’autres mots et la lecture en anglais n’est pas trop difficile à suivre à part quelques termes techniques et encore. Par contre j’ai une furieuse envie de l’acheter en version papier et malheureusement il n’y a que les 11 premiers tomes de disponible en ligne pour le moment et les derniers chapitres sortant chaque semaine au Japon. Sun Ken Rock se place facilement dans mon top des lectures du moment tellement c’est fort, une intensité de MALADE !

sunkenrock

Synopsis : Kitano Ken, un jeune Japonais, débarque à Séoul avec un seul but : devenir agent de police comme Yumin, la fille qu’il aime. C’est le début pour lui d’une succession de galères… Alors qu’il pleure son désespoir au comptoir d’un resto ambulant, des mafieux viennent s’en prendre au patron. Le sang de Ken ne fait alors qu’un tour et les coups de poings volent ! Ce que Ken ignore, c’est que Tae-soo, le boss d’un gang de quartier, a apprécié sa réaction et ses qualités de combattant. Il compte bien l’enrôler dans sa bande. Bastons, jolies femmes et costards de marque : pour Ken, c’est le début d’une nouvelle vie mouvementée… et pleine d’humour !


Joshin Kausei ou l’histoire de trois lycéennes dans leur vie de tous les jours, un manga sans dialogues, juste des images et des onomatopées ! J’étais intrigué au début car je n’avais jamais lu un tel manga et je dois dire que c’est vraiment bon, j’adore tout simplement ! Ça se lit rapidement vu qu’il n’y a aucune paroles même si certaines onomatopées sont différentes des nôtres et un peu plus compliqué à comprendre, pas bien méchant car souvent le dessin suffit à nous transporter, je vous conseille d’y jeter un oeil !


The girl may Kill : L’histoire se situe dans une ville portuaire ou la mafia est bien implantée. Gohongi le personnage principal est un jeune homme qui revient dans cette ville ou il est née et trouve un travail dans un magasin de location de vidéos qui sera également son logement qu’il partagera avec deux personnages plutôt spéciaux : une petite fille du nom de Mei accompagnée de Katsura un homosexuel. Gohongi n’est pas au bout de ses peines quand il apprendra que ses deux personnages sont en réalité des mafieux appartenant au groupe mafieux : Lovely Town.


Buffalo 5 Girls : Une histoire de prostitués qui s’échappent et sont pourchassés par le sheriff, assurément spécial comme manga mais c’est justement ce que je recherchais : un manga qui sorte un peu de l’ordinaire et en couleurs !


Love Theory : De son nom français Yakuza Love Theory est un seinen fantastique/romance/humour assez sympa ! Kanji est un jeune garçon qui n’a décidément pas la côte auprès des filles mais c’était sans compter sur l’aide d’Aiya un fantôme ressemblant à un Yakuza soit disant expert en séduction. Il est aussi le messager du grand père de Kanji et si dans un an il n’a toujours pas de petite amie la lignée des Yarahata disparaîtra ! Le pitch de départ semble complètement barré et c’est le cas de le dire mais pour le peu que j’ai lu, les gags fonctionnent et c’est le principal !


Beaucoup ne peuvent pas se passer du manga papier et je fais partis de ceux là, j’achète beaucoup de manga quitte à ne plus savoir ou les caser ( à la place de vêtements, dans de grandes malles pas spécialement prévues pour, dans des bibliothèques). C’est l’un des avantages du manga numérique que de pouvoir lire une multitude de titres qui ne prennent pas de place mais après ils ne vous appartiennent plus, c’est du streaming de manga en quelque sorte. Chacun des deux possèdent des défauts et des qualités et perso j’ai décidé d’allier les deux pour en profiter un maximum ! D’une part car ça prend un peu moins de place mais aussi car ça me fait découvrir des oeuvres que je n’aurais pas spécialement lu en temps normal et qui au final me plaise.

Le service est encore récent et l’un des premiers dans le domaine de l’abonnement manga en ligne mais il a le mérite d’exister face au piratage (dont je ne suis pas totalement contre quand on sait que certaines oeuvres inconnues mais géniales ne dépasseront jamais les frontières japonaises même si ça reste techniquement illégal.). Gageons qu’il se développe à l’avenir et que d’autres se lancent dans le manga numérique, ce qui n’est pas encore gagné et comporte bien des défauts surtout en France ou on est toujours un peu long à la détente pour les évolutions ! Le timing est parfait pour sortir cet article, Mangacast qui est un podcast que j’aime beaucoup vient justement de sortir un nouveau podcast très intéressant sur le sujet et c’est disponible ici : Mangacast N°23 – Dossier : Numérique, les enjeux du ebook dans l’édition de manga


Mon petit doigt me dit que Crunchyroll ne resterait pas les bras croisés et prévoit déjà de sortir une seconde version de Crunchyroll Manga, malheureusement je n’en sais pas plus et c’est peut être mieux comme ça, la surprise n’en sera que meilleure !

Bon, le hasard fait une fois de plus bien les choses, Crunchyroll vient d’annoncer que son service « Crunchyroll Manga » est maintenant entièrement disponible sans surcoût aux abonnées premium ! Une raison de plus pour le tester et vous faire votre propre idée ! Tout simplement génial comme annonce !

85db5d5897232661048de9a191674b4c1421356524_full

Posté le 16 janvier 2015 à 15:30 par freedommaner

comments powered by Disqus