Kid I Luck : changement un peu radical d’avis à cause du tome 2 !

IL n’y a pas longtemps j’ai fais un petit article critique sur le manga Kid I Luck que je trouvais pas trop mal, enfin j’étais carrément mitigé avec le seul tome 1 disponible il faut le dire. Je tenais juste à vous dire que je ne suis qu’un gros con (si si) car avec le tome 2 que je viens de lire, c’est juste carrément génial ! J’ai toujours eu un peu de mal avec l’humour quand il s’agit d’un des thèmes principales du manga, surtout quand c’est un mix d’humour de situation (Ce n’est pas l’humour qui est marrant ici mais plutôt le personnage et ses actions) et d’humour/blagues classiques. Après ça n’engage que moi, c’est mon avis personnel et certains ont du trouvé ça juste génial, les goûts et les couleurs hein ! Mais là je dois dire qu’il est bien dosé et n’est pas le seul thème de ce manga. Mon avis a donc « quelques peu évoluer » et je tenais à ce que vous le sachiez ! Autant vous dire de but en blanc que le tome 2 me réconforte dans mon achat, c’est tout simplement génial, j’adore et je vais essayer de vous expliquer un peu pourquoi !



Une traduction de haut vol !

Je ne le répéterais jamais assez mais la traduction est tout simplement aux petits oignons, magnifique, de haut vol ! Réussir à transposer l’humour japonais pour nous autre occidentaux ça relève de presque l’impossible, enfin sur ce point je ne suis pas sûr à 100% car je n’ai pas lu la version original et comme je ne sais pas lire le japonais je ne le ferais peut être jamais ! Imaginez que le traducteur doive annoter chaque blague avec une explication en bas de page, ça casserait carrément le rythme du manga et ici ce n’est pas du tout le cas ! Tout ce que je peux dire c’est qu’il est facile de comprendre les blagues en tant que non Japonais, parfois c’est même très recherché, chapeau ! Pour la peine je suis allé jusqu’à chercher le nom du traducteur/adaptateur à la fin du bouquin, chose que je ne fais jamais. C’est à Madame Fédoua Lamodière que l’on doit la traduction de Kid I Luck ! Rien que pour ça, ça vaut le coup de se procurer le manga. D’ailleurs une interview est disponible ici et elle est vachement intéressante, n’hésitez pas à la lire de bout en bout pour en savoir plus sur le domaine de la traduction et del’adaptation qui n’est pas une mince affaire !

fedoua-Lamodiere01



Le livre en lui même

La qualité du livre est toujours au top, (tome 1 inclus) comme d’habitude chez Kioon. Que ce soit le papier épais jouant directement sur l’épaisseur du bouquin, ou l’encre qui tient le coup, ça va même jusqu’à certains petits détails sur la couverture comme l’effet brillant sur les lunettes de Yayoi (le personnage féminin sur la couverture) et le titre avec un effet de relief ! Tout ça pour un prix contenu de 7.90€, prenez en de la graine les autres éditeurs, ce qui nous sortent des manga plus cher et pas top !



Le tome 2, la narration et le déroulement de l’histoire

Dans ce tome 2 Kinjiro enchaîne les bides et ne déroge pas à la règle de conduite qu’il s’est fixé : ne plus se bagarrer. L’humour est toujours présent quoiqu’un peu moins meilleur (ça n’engage que moi bien sûr) et j’ai trouvé le côté émouvant au top, il nous embarque tel un raz de marrée, ouais rien que ça et je modère mes propos. J’ai failli en pleurer tellement c’était….. magnifique ! Si vous avez décrochez après avoir acheté le premier tome, je vous conseille quand même de vous procurer le second qui fait vraiment très fort et puis c’est une série courte en 3 tomes, vous n’avez pas grand chose à y perdre hormis quelques euros ! (Satisfait ou remboursé ! Enfin c’est ce que j’aimerais bien dire mais certains en abuseraient :p). Pour ne pas mentir j’ai versé une larme, certes ce n’est pas une histoire novatrice voir même assez classique mais franchement je trouve l’histoire et surtout la narration extrêmement bien foutue, tout s’enchaîne magnifiquement bien et c’est rare de voir une narration d’un tel niveau ! Maintenant j’ai limite envie de la conseiller parmi mes oeuvres courtes préférées. J’ai aussi envie de m’intéresser à l’auteur Yuko Osada (dont je viens de relire la fiche disponible ici) et voir ce que donne ses autres oeuvres, si elles sont du même acabit !


Comme quoi il ne faut pas toujours se baser que sur un tome pour avoir un avis même si des fois ça ne change rien hein. Et puis il faut le vouloir d’acheter les suivants si le premier ne plait pas totalement ! J’ai persévéré et j’en suis bien content ! Bon il ne m’a pas fallu beaucoup persévérer car j’aimais bien Kid I Luck mais pas autant que maintenant ! Cet article sera rajouté à la fin de ma critique de Kid I Luck, un peu pour rendre à César ce qui appartient à César !

Posté le 2 janvier 2015 à 16:36 par freedommaner

comments powered by Disqus