Wakanim : évolution du business model gratuit à venir

Après avoir lancé une nouvelle version de son site ainsi qu’un nouveau bussiness model l’été dernier,l’éditeur de VoD anime Wakanim avait remis le couvert avec le pass zéro pub en mars et il semblerait que le modèle économique va encore évoluer à partir de cet été avec l’arrivée de la nouvelle saison de simulcast.

Les changements ne concernent que l’offre gratuite, l’abonnement payant ne change pas et reste une bonne solution afin de profiter des services de Wakanim !

Fin de la gratuité pendant 30 jours, maintenant c’est 7 jours.

Le modèle gratuit a toujours rencontré un franc succès de l’aveu même de Wakanim, à savoir qu’environ 50% des clients consommeraient via l’offre gratuite (chiffres non vérifiés d’avant l’abonnement, donc à prendre avec des pincettes) et il reste une solution légale plus ou moins efficace contre le piratage ainsi que pour ceux n’ayant pas les moyens ou l’envie de s’abonner.

C’est via une annonce d’acquisition de simulcast pour cet été sur facebook que nous apprenons que les animes ne seront plus disponibles 30 jours en gratuit mais 7 jours, pressant un peu plus les clients à consommer régulièrement. Ce qui veut dire qu’un client qui arrivera 7 jours après la diffusion d’un épisode devra soit l’acquérir de manière définite pour la modique somme d’1€ ou prendre un abonnement au mois à 5€, ce qui reste plus que raisonnable.

rewrite7jours_wakanim

Il est intéressant de voir ce que les concurrents pratiquent comme politique en la matière comme par exemple ADN qui propose de plus en plus de simulcast gratuit pendant 1 an et ce dès le début de la diffusion de l’anime. Il faudra bien entendu vous acquitter d’une ou plusieurs publicité en échange mais des efforts ont été fait et ils sont saluables. Du côté de Crunchyroll, le modèle n’a pas changé : il faut attendre 7 jours après la diffusion de l’épisode afin de pouvoir le regarder gratuitement, sans aucune limite de temps (mais avec publicité).

Chacun y va de son propre modèle que l’on est libre d’aimer ou non et même si le consommateur préférerait une plateforme unique question de pratique afin de ne pas devoir naviguer entre les divers acquisitions des différentes plateformes mais aussi les offres uniques que chacun propose, que ce soit au niveau du tarif, de ce que contient l’abonnement ou les possibilités (téléchargement définitif par exemple).

Fin de la limitation de visionnage, un point positif

Heureusement, la réduction de la disponibilité des épisodes à 7 jours entraîne un autre changement qui fera sûrement plaisir à la majorité des consommateurs du modèle gratuit qui ne souhaitent pas attendre pour regarder ses épisodes et qui se foutent éperdument que l’épisode soit disponible 7 ou 30 jours tant qu’il est disponible en simulcast !

La limite actuelle de visionnage qui est de 70 minutes sauterait, ce qui permettrait d’enchaîner les épisodes sans devoir attendre plus d’une heure entre chaque épisode, ce qui est appréciable mais peu compréhensible de la part de Wakanim puisque la limitation a dû être mise en place suite à l’effondrement des revenus publicitaires qui n’ont pas du revenir à la hausse malheureusement.

limite

Il n’empêche que c’est un bon point pour l’utilisateur du modèle gratuit car cette limitation est vraiment contraignante mais elle permettait aussi de diriger les plus impatients vers le modèle payant, ce qui me semblait être une bonne stratégie de la part de Wakanim pour attirer de nouveaux clients dans ses filets.

Le plus ou moins récent rachat de Wakanim par Aniplex est peut être en cause de ses modifications que chacun jugera positives ou négatives. Il faut dire que cela permet à Wakanim d’avoir les reins un peu plus solides et de pouvoir proposer plus de contenu même si le modèle gratuit change.

Passé maître dans l’art de la communication depuis longtemps, il est un peu dommage que de tels changements ne soient pas explicitement expliqués alors que Wakanim essaye tant bien que mal d’attirer ses clients vers son modèle payant (à abonnement ou achat définitif à l’unité ou par saison) qui reste une excellente solution pour les fans d’animation japonaise assoiffés de contenu que nous sommes.

Posté le 2 juin 2016 à 12:05 par freedommaner