Mes lectures du moment


Second article à peine quelques jours après la publication du premier, ce qui n’était pas prévu car ça doit normalement arriver deux fois par mois (soit un tous les deux semaines). Mais ici c’était un cas de force majeur car Novembre approche et j’aurais vite envie de vous parler d’autres mangas. Par contre JE SPOIL COMME UN GROS BATARD dans cet article, vous êtes prévenus :p


Magical Girl of the End tome 3

magical-girl-of-the-end-manga-volume-3-simple-209683

Rien que la première page me plait : un rappel des précédents tomes car l’eau a coulé sous les ponts depuis le tome 2, bon j’exagère mais ça fait plaisir ! Bon une fois le récap passé, passons au début de ce tome 3 et là j’ai comme une forte envie de vomir : des photos scannées, c’est moche, dégueulasse mais bon heureusement il n’y a pas que ça. Un étrange pouvoir fait retourner certains de nos héros dans le passé et là même pour un inculte comme moi, la petite référence au girls band japonais AKB48 est facile à comprendre même si je dois avouer que je n’ai jamais écouter, hum je devrais tenter un jour. Apparemment le héros et le flic gros pervers mentalement dérangé se retrouvent dans le passé en 2002 séparé des autres, on a le droit à une baisse de régime de Kogami qui pense à son amie Tsukune avec qui il renoue alors qu’il l’a ignoré pendant plusieurs années pour ne pas avoir de problèmes…. un lâche comme on en fait plus (ou pas) aujourd’hui !

Hop l’histoire avance un peu et on a le droit à une petite révélation sur le passé de Kogami avec : un père alcoolique et une mère désespérée puis une putain de grosse révélation dont on ne pouvait pas se douter au sujet de Tsukune, je suis un peu sur le cul quand même. Pfiou des références comme s’il en pleuvait et pour une fois j’arrive à trouver d’ou elle vient et cette fois c’est plus subtil mais ça vient de Baki the Grappler même si je n’ai vu que la première saison de l’anime. Pour ne pas changer, Le flic tordu l’est toujours voir plus déjanté encore que jamais ! En tout cas l’histoire avance à grands coups de révélations, un peu lent mais ça avance quand même, l’intrigue est à son comble, on a le droit à un début de réponse, vivement le tome 4 hein ….


Cagaster tome 2

601 CAGASTER T02[MAN].indd

Kidow affronte enfin le meurtrier des exterminateurs qui est un peu différent, il ressemble à un humain à première vue mais possèdes des capacités et une partie du corps des Cagaster. Impossible normalement car au bout de 20 minutes les infectés perdent la raison mais pas ici. Kidow est finalement sauvé grâce à Ilie et le tueur s’enfuit blessé. Puis on repart dans le train train quotidien de Kidow, c’est à dire escorter les convois et tuer les cagasters sur le passage, les nids. La relation Illie, Kidow évolue d’un certain sens, plutôt du côté de Ilie que celui de Kidow qui reste comme d’habitude. Elle veut tout faire pour mieux s’entendre avec lui. Entre temps ils sont convoqués au secteur E01 par les militaires pour une déposition, mini interrogatoire mais ça semble étrange, ils posent trop de questions, ils sont obligatoirement au courant de quelque chose ! Ce tome 2 est riche en émotion (des gens qui veulent garder leur humanité, ayant des remords etc…). Je ne m’attendais pas à ce que ce tome 2 soit aussi bien, franchement c’est un des achats dont je suis le plus content, vraiment que ce soit l’histoire ou les personnages. Par contre je m’en veux encore d’avoir loupé la dédicace de l’auteur en France alors que c’était pas très loin de chez moi >_<


Zelphy Tome 2

B1M4wvGIEAAfr3l

Après un tome 1 plutôt classique et posant les bases, nos 4 héros accompagné d’un genre de robot ressemblant à une armoire récupéré sont pourchassé par les méchants et tentent de leur échapper à travers la galaxie, chose pas si simple apparemment. On a le droit à un monstre gigantesque qui bouffe des ressources nécessaires au vaisseau, pas spécialement obligatoire mais le mangaka voulait certainement nous montrer qu’il sait dessiner ce genre de choses et surtout il se fait plaisir et c’est dans un sens le principal. La fin de ce tome 2 est vraiment intéressante car comme je le pensais, hop il y a quelque chose qui cloche avec ce robot qui n’en n’est pas vraiment un, enfin on ne sait pas vraiment sauf qu’une nana en est sortie et qu’elle est plutôt bien foutue et elle s’appelle……. roulements de tambours……. Zelphy !! Ni plus ni moins que le titre du manga, d’ailleurs en couverture de ce tome 2 c’est elle. Bon c’est encore un peu maigre mais ça m’a donné envie de lire le tome 3 que je vais certainement me procurer sous peu ! Les personnages sont sympathiques et le héros un peu trop classique quand même…


Nozokiana Tome 3 & 4

nozokiana-manga-volume-3-simple-65918

On commence doucement par un voyage à la plage, wait… euh… ça va forcément partir en sucette, c’est obligé…. vu le manga mais bon c’est agréable à regarder, le dessin est vachement bien. Dans le tome 3 une ancienne amie d’enfance ressurgit devant Kido et il n’y a pas que des moments heureux qui lui reviennent en mémoire, une sombre histoire d’amour, des cœurs brisés et au final une fin plutôt émouvante sans oublier du cul, du cul du cul, bah ouais c’est Nozokiana quand même. Kido commence à devenir un peu comme Emiru, petit à petit mais il ne veut pas… pas encore mais ça va venir. J’adore les histoires tristes dans ce style là même si je n’en lis pas beaucoup malheureusement.

nozokiana-manga-volume-4-simple-70794

Dans le tome 4, le pauvre petit Kido ressent de plus en plus de choses pour Emiru, principalement des sentiments et une excitation à son comble. Il en rêve carrément pour au final revenir à lui même et se rendre compte qu’il a Yuri une petite amie vachement sexy qu’il n’aime pas vraiment, lui faire l’amour, ouais mais bon … ça reste encore un peu vague et ambigue mais la relation qui s’était installé entre Kido et Emiru se désagrège un peu quand Kido se fait sauver par Emiru en personne, je ne rentre pas dans les détails mais encore un coup tordu sexuel assez marrant et qui n’arrive jamais dans la vraie vie. Puis elle lui avoue enfin qu’elle l’aime de tout son être, un peu bizarre et carrément troublant. Entre temps l’amie de Kido découvre qu’ils sont voisins, va lui rendre visite et ça finit sur du Yuri, PUTAIN MAIS CTE CLIFFHANGER d’enculé, je voulais la suite…. Bon bah je vais devoir acheter la suite, OBLIGE. Franchement bravo à l’auteur Wakoh Honna et Kurokawa qui vont me délester de quelques dizaines d’euros encore une fois, impossible de ne pas continuer !

Cette fois pas vraiment de coup de coeur, non pas qu’aucun ne se démarque mais ils sont vraiment tous au top, sauf Zelphy pour le moment qui est un peu en deça, qui fait un peu pâle figure même ! Je suis bien content d’avoir un jour commencer ses mangas, j’adore j’adore j’adore !

Posté le 30 octobre 2014 à 15:19 par freedommaner


comments powered by Disqus

Recherche sur le Blog

Flux Twitter

A soutenir !